Les PME sont confrontées à une série d'obstacles à leur sécurité informatique et sont particulièrement exposées aux risques de compromissions de sécurité. En raison de leur taille et de leurs ressources relativement limitées en personnel et en technologies par rapport aux grandes entreprises, elles sont à la fois plus exposées à la cybercriminalité, et moins à même d'absorber les coûts pharaoniques qui peuvent en découler. C'est une des raisons majeures du manque de confiance des professionnels IT de PME face à la recrudescence des attaques. Autre facteur, la diversité de ces attaques, qui sont aussi de plus en plus sophistiquées. Celles-ci incluent les attaques en ligne d'ingénierie sociale / de phishing, les logiciels de demande de rançon (ransomware), les attaques qui ciblent en particulier les utilisateurs privilégiés, et les attaques de VPN (Virtual Private Network), permettant de s'infiltrer sur l'ensemble d'un réseau. Thierry Tailhardat, Directeur France de Bomgar, nous livre son analyse et propose des solutions aux menaces pesant sur les PME. Lire la suite..