Une étude de Bomgar, réalisée au niveau mondial, révèle que les systèmes d’information sont devenus vulnérables de par une gestion des droits d’accès négligée. En effet, il apparaît que bien souvent (dans un tiers des cas), les anciens salariés conservent leurs droits après leur départ de l’entreprise. De la même façon, certains prestataires externes seraient toujours dotés de leurs accès une fois leur mission effectuée. Lire la suite.