D’après une récente enquête OpinionWay, si les entreprises prennent peu à peu la mesure des menaces qui transitent par leurs boîtes mails, entre campagnes de phishing et ransomwares, seuls 3% des salariés repèrent l’intégralité des mails frauduleux qui leur sont adressés. L’étude révèle également que 59% des répondants ayant entre 18 et 24 ans sont plus à même de cliquer sur un lien frauduleux vs 26% toutes générations confondues.

Lire l'article