Tribune par Benoît Motheron, Directeur France de Bomgar – Le 6 mai dernier, de nombreux journaux révélaient que des milliers de documents internes au parti En Marche ! avaient été publiés en ligne. La diffusion de ces #MacronLeaks résulte, d’après les représentants du mouvement, d’une « action de piratage massive et coordonnée » menée plusieurs semaines auparavant sur les « boites mail personnelles et professionnelles de plusieurs responsables du mouvement ».

L’enquête officielle permettra à terme de déterminer le contenu détaillé des documents publiés, la méthode utilisée, l’origine et l’objectif de cette cyberattaque : le but n’est donc certainement pas ici d’entrer dans ces considérations. Cette affaire met toutefois en lumière les enjeux, risques et failles de la sécurité informatique pouvant menacer tout type d’organisations ayant des données hautement critiques et confidentielles.

Lire la suite.