Une étude commandée par Bomgar montre que les accès au SI accordés aux prestataires constituent de véritables failles.

Il est évidemment nécessaire que des prestataires intervenant sur le système d'information y aient accès. Mais, mal gérés, ces accès se révèlent être de véritables failles de sécurité susceptibles d'être utilisées pour compromettre des données et des systèmes. 64% des entreprises craignent d'ailleurs une telle compromission selon une étude réalisée à l'initiative de l'éditeur Bomgar. Pourtant, les compromissions de données largement médiatisées ont sensibilisées à ce danger huit entreprises sur dix, les incitant à accroître leurs contrôles. Lire la suite..