Bomgar, spécialiste des solutions de gestion des accès sécurisés, annonce les résultats de son étude sur la vulnérabilité des accès de tiers autorisés. Elle révèle que, faute d’une gestion et d’une surveillance appropriées, ces autorisations d’accès à leurs systèmes IT peuvent exposer les entreprises à de sérieux risques.

Cette nouvelle étude montre que 81% des entreprises reconnaissent que les cas de compromissions de données largement médiatisés, comme l’attaque de Target en 2013, les ont sensibilisées à la nécessité de renforcer les contrôles d’accès de tiers. Pourtant, seulement 35 % pensent savoir quel est le nombre exact des fournisseurs ayant accès à leurs systèmes IT. Il s'avère qu'en moyenne 89 tiers autorisés ont accès au réseau d’une entreprise chaque semaine et que ce nombre est voué à progresser. 75% des entreprises sondées ont d'ailleurs confirmé que ce nombre a augmenté ces deux dernières années, et 71% ont le sentiment que cette tendance va se confirmer au cours des deux prochaines années. Lire la suite>