Selon un rapport de BeyondTrust, 1 268 vulnérabilités Microsoft ont été découvertes en 2020, soit une augmentation de 48 % en un an. Première cause de vulnérabilité : l'élévation de privilège. La suppression des droits d'administrateur sur les endpoints permettrait d'éliminer la moitié de ces vulnérabilités critiques.

Lire l'article