86% des attaques sont motivées par des raisons financières*. De fait, il existe même aujourd’hui des sociétés qui vendent des services de cyberattaques : nous pouvons maintenant faire appel à une société externe pour lancer une action de ransomware ou tout autre type.

Lire l'article