« Tout comme un bon magicien, nous avons vu des acteurs malveillants utiliser différentes combinaisons pour gagner du temps en associant le DDoS avec des attaques de malware/ransomware. Nous avons commencé à voir cette forme d’attaque il y a 2 ou 3 ans, mais elle s’est vraiment intensifiée en 2020 et s’est avérée très efficace, nous devrions la considérer comme une nouvelle norme. »

Lire l'article