Alors que la transformation digitale connecte toujours plus de personnes entre elles - entreprises, enseignants et étudiants - les possibilités qui s’offrent aux cybercriminels n’ont jamais été aussi grandes. Si les entreprises s’efforcent d’informer leurs employés sur les risques de cybersécurité, qu’en est-il des élèves et des étudiants qui depuis deux ans n’ont eu d’autre choix aujourd’hui que de se connecter pour continuer d’apprendre à distance ? Dans un monde où « Fake News » et « deepfakes » se multiplient, que faisons-nous pour mieux les préparer à cette ère essentiellement numérique ?

Lire l'article