Une clôture, un chien de garde et un drone patrouilleur, OK, mais qu’en est-il si on a laissé une porte dérobée ouverte ?

Pourquoi les entreprises devraient-elles apporter le même soin à la sécurité de leurs données qu’à celle de leur propriété ?

Dans le monde numérique, on échange constamment des données contre différents produits et services. On se dit ou on suppose que les données que l’on divulgue sont protégées. Mais ce n’est pas toujours le cas. Il suffit de constater l’ampleur des unes dans les médias qui relatent des cas de compromission de sécurité ou de perte de données.

De l’enseigne de grande distribution américaine Target au FAI britannique TalkTalk en passant par l’organisme de réglementation de la radiodiffusion Ofcom, de multiples menaces se profilent émanant de sources nouvelles.

Lire la suite.