Si la gestion d'équipes distantes fait normalement partie des pratiques courantes, des considérations urgentes et inédites sont venues peser sur les entreprises et leurs salariés en cette crise de coronavirus. En effet, les services IT sont sous pression pour maintenir la productivité d'effectifs en télétravail qui n'ont jamais été aussi nombreux que depuis quelques semaines. Nombreuses sont les équipes IT qui doivent faire des heures supplémentaires au service des télétravailleurs. Par conséquent, il arrive que le maintien des pratiques de sécurité et de conformité ne soit pas considéré comme une priorité par ces équipes. Pourtant, les cybercriminels sont à l'affût d'opportunités pour tirer profit des circonstances.

Lire l'article