L’annonce des mesures de confinement par le gouvernement s’est immédiatement traduite par l’envol des ventes de PC et de tablettes auprès de toutes les enseignes qui ont maintenu leur service de livraisons à domicile. Beaucoup de familles ont dû s’équiper pour que les enfants puissent suivre leurs cours via Internet, mais beaucoup de collaborateurs ont fait de même alors que leur entreprise ne pouvait leur fournir un PC portable à temps. Ce recours massif au télétravail sur des équipements pas toujours contrôlés par les entreprises, pose un évident problème de sécurité.

Lire l'article