L’enquête de cet acteur souligne que l’accès mal sécurisé octroyé aux fournisseurs crée un environnement idéal pour des cyberattaques.

Intitulée Vendor Vulnerability et portant sur la vulnérabilité des accès de tiers autorisés, cette nouvelle étude fait le point sur la visibilité, le contrôle et les capacités d’administration des entreprises aux Etats-Unis et en Europe, vis-à-vis des autorisations d’accès à leurs réseaux IT accordées à des prestataires externes.En complément, elle vérifie le niveau de connaissance des entreprises face aux risques potentiels de l’accès à distance à leurs systèmes, par des tiers autorisés, en termes de cyberattaques et de compromissions des données notamment. A cela s’ajoute l’examen des règles et processus que les entreprises mettent en place pour se protéger de ces menaces, ainsi que leurs prestataires externes. Lire la suite>