1Password est le troisième client à confirmer avoir été affecté par une violation du système de support d’Okta que le fournisseur a révélé la semaine dernière. Mais selon lui, aucune donnée utilisateur n’a été compromise lors de la tentative d’attaque.

Vendredi dernier, Okta a révélé qu’un acteur malveillant avait piraté son système de gestion des demandes de support en utilisant un ensemble d’informations d’authentification volées, puis a consulté des fichiers d’archives HTTP de cas de support client récents (HAR) qui contenaient des jetons de session. Ces derniers auraient ensuite été détournés pour tenter d’accéder aux comptes concernés.

Lire l'article

Prefers reduced motion setting detected. Animations will now be reduced as a result.